Mon parcours

« Connais-toi toi-même, et tu connaitras l’Univers, et les Dieux »

Temple de Delphes

 

Enfant, je voulais être « la première femme astronaute française à aller dans l’espace ». Peut-être pour me rapprocher des étoiles. Chemin faisant, attirée par les sciences, j’ai fait des études scientifiques et je suis devenue ingénieur. Le hasard de la vie m’a offert l’opportunité d’intégrer comme premier poste Air France, ce qui à l’époque était pour moi une chance énorme. Quelle belle opportunité de pourvoir poursuivre mes rêves de grands espaces et de voyages loin, très loin… ! J’en ai largement profité pendant 10 ans, en tant que chef de projet. Mais un jour, un grand coup de pied de la Vie m’a éjecté de ma cage dorée. En 2008, mon monde s’est écroulé. Séparation de mon conjoint, licenciement, déménagement. Tout à reconstruire. A suivi alors un long, douloureux mais aussi joyeux voyage intérieur. Une « nouvelle vie » s’est offerte à moi, ma quête de sens s’est accélérée.

 

En questionnements depuis mes 9 ans (suite à mon « baptème » avec Kalou Rimpoché), baignée dans l’univers du développement personnel, mon cheminement m’a conduit en 2012 vers la thérapie Biodynamique. Cette approche psycho-corporelle de l’être, prenant en compte la personne dans sa globalité, m’a tout de suite séduite. Après des années d’études scientifiques et un travail en tant que cadre, j’avais vraiment besoin de lâcher mon intellect, et revenir dans mon corps. J’ai exploré plus intensément mon être, mes blessures, mes forces. J’ai enfin intégré dans mes cellules les réparations tant désirées. J’ai expérimenté, cherché en moi, avec l’autre. Je me suis sentie Vivante, enfin.

 

Essai-image-flyer-cpf-4

En parallèle, j’ai participé à des cercles de femmes ainsi qu’à des stages de développement personnel entre femmes. Ces démarches m’ont permis de me reconnecter à mon essence féminine, qui à l’époque était empreinte de mon éducation et de ma fonction de « cadre ». J’ai eu l’occasion pendant deux années, d’animer des soirées autour de la sexualité, notamment pour le compte de Nathalie Giraud, fondatrice de « Piment Rose », créatrice des premières réunions « tuper-coquines » à domicile en France. Me voici avec les femmes, pour aborder le sujet de la sexualité de manière simple et décomplexée. Cette expérience a été une révélation. Je me suis rendue compte à quel point nous, les femmes, sommes coupées de cette dimension du corps et de la sexualité. Les tabous et croyances semblent être tellement forts que nous connaissons peu notre intimité !
De fil en aiguilles, j’ai proposé à partir de 2014 des cercles de femmes selon l’empreinte des « Tentes Rouges ». (lien vers l’onglet tentes rouges).
Ma formation (ou initiation) de « Moon Mother » avec Miranda Gray, début 2015, m’a profondément bouleversé. Une étape supplémentaire pour me rapprocher du féminin « sacré ». Je facilite depuis également des cercles de bénédiction mondiale de l’Utérus, ainsi que des soins de l’utérus.

 

J’ai également découvert le tantra et ai suivi le cycle proposé par « Horizon Tantra », avec Marisa Ortolan et Jacques Lucas. J’ai ensuite eu l’occasion d’être assistante de leurs stages. Au-delà de mes craintes, loin d’être un lieu de « libertinage pseudo-spirituel », j’y ai trouvé ce que je cherchais : le Lien. Avec « moi-m’aime ». Avec le divin qui est en moi. Et pas à l’extérieur.

Forte de ces expérimentations, j’ai ainsi commencé à voir l’autre « avec le cœur ». J’ai découvert qu’en me changeant, je peux changer le monde. Et déjà, mes proches ont commencé à changer. Pour moi, c’est cela le cheminement spirituel. Ça passe par le quotidien, par le corps, par la pratique. Le terme « spiritualiser la matière » me parle. Nous sommes des êtres incarné, faits de chair, après-tout ! La psychologie Biodynamique, le tantra, le féminin sacré m’apportent la « cerise sur le gâteau » : l’Amour Vrai. Relié à moi et à plus grand que moi.

 

J’ai deux enfants. Je conjugue dans mon quotidien les multiples casquettes de « maman », « compagne », « aimante », « cheffe de projet », « élève », « animatrice », « fille de » et « âmie ».

Sya therapeute 3

A 45 ans, je continue mon apprentissage, notamment avec l’école Biodynamique et d’autres approches (astrologie, féminin sacré,…). Je me sens maintenant heureuse de pouvoir transmettre et partager mon expérience et ma sensibilité, tout en continuant de cheminer. »

 

Je reçois sur RDV pour des consultations de thérapie et massages biodynamiques.
Mon cabinet est sur Venelles (« Espace Fleurs de Soi ») ou sur Aix en Provence :

Cabinet Aix

« Ce n’est pas en contemplant la lumière que l’on devient lumineux,
mais en portant son regard sur sa propre obscurité,
ce qui est beaucoup plus impopulaire parce que beaucoup plus difficile. »
Carl Gustave Jung